Démarche Analytique

Forum d'études et de travaux sur la démarche analytique, la psychanalyse, les connaissances sur la psyché...


    précisons le refoulé pour l'Homme, l'ÊTRE quel qu'il soit

    Partagez
    avatar
    René Bommelaere
    Admin

    Messages : 143
    Date d'inscription : 30/05/2009
    Age : 78
    Localisation : TOULOUSE
    Emploi/loisirs : Psychanalyste -- Formateur-Didacticien

    précisons le refoulé pour l'Homme, l'ÊTRE quel qu'il soit

    Message  René Bommelaere le Sam 14 Juil - 22:24

    Assurément, l'être humain, hommes et femmes, ne désiraient pas inconsciemment entendre leurs déviances pulsionnelles qui s'impliquent dans: « la croyance aux jeux de pouvoir sur l'autre » portée par des dogmes de liens du sang, de filiation affective couronnée par un anthropomorphisme où une entité divine se doit de nous aimer » (c'est-à-dire nous combler de ses bienfaits ou nous fustiger). Au lieu d'attendre (ce qui semblait logique pour bon nombre d’auteurs, comportement masculin oblige) que les femmes nous apportent des enseignements sur les fonctionnements féminins, il suffisait d'entendre que l'Homme – quel que soit le sexe porteur -- par son potentiel de féminité maladroitement employé était à même d'avoir en lui toute la pathologie hystérique des comportements féminins ; d'entendre alors -- en eux -- les notions de manipulation et de croyance aux jeux de pouvoir sur l'autre; versus l'autre a du pouvoir sur moi , ce qui conforte alors la paresse en tout être, la volonté d'ignorance qui engendre l'irresponsabilité, la déresponsabilisation.( ce qui peut s’entendre entre autres dans ce que crée le féminin en nous).
    Ils avaient donc à percevoir ce non-dit construit par la compensation des sentiments d'impuissance en tout être.
    La volonté endémique de puissance sur l'autre, autrement dit :
    -- les jeux de pouvoir en base de communication
    -- l'intuition féminine pervertie
    -- la volonté de jouissance toute, qui a pu se construire et se propager grâce aux ontologies (croyances -- dogmes -- références -- lois) de familles et de groupes.
    Chaque fantasme n'étant que l'histoire supposée, le film imaginé, pour se donner la prétention, l'illusion que les jeux de pouvoir sur l'autre ça marche.


    _________________
    C'est avec un certain plaisir que je me propose de répondre à toute question qui serait susceptible de vous aider à mieux comprendre mes propos -- aussi n'hésitez pas --
    René Bommelaere

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 10:39